Vin & Provence

La Provence est bien plus que la terre du rosé. Pendant des siècles, le soleil, le vent sec et les sols ont contribué à la diversification des vignobles dans cette région. Peut-être un jour, vous viendrez nous rendre visite au Domaine de Féraud, à Vidauban. Auquel cas, vous devrez vous souvenir de nos précieux conseils pour tous les amoureux de la nature et les passionnés des spécialités culinaires.


La viticulture et la culture du plaisir


L'histoire de la viticulture dans le sud de la France remonte au temps des anciens Grecs. Les Phocéens, dont les successeurs actuels sont maintenant établis dans la province turque d’Izmir, furent les pionniers de la viticulture française. Au 6ème siècle avant JC, ils plantèrent les premières vignes probablement sur la colline de l’Hermitage et de la Côte Rôtie ancrant ainsi l’héritage de la viticulture tout autour de leur colonie, Massilia, l’actuelle Marseille.

Alors que la méthode de macération n’était pas encore connue à cette époque ou du moins peu répandue, on pense que les vins étaient plutôt de couleur rosée que rouge. Les vins de Provence ont donc établi la tradition de l’industrie du vin français. Les premiers vins français étaient probablement rosés.

Plus tard, les Romains entreprirent la viticulture intensive en Provence, la première province romaine hors d’Italie. Ils exportèrent du vin abondamment pour Rome. L'empereur romain Domitien promulgua même une loi en l’an 96 visant à réduire la quantité des vins de Provence pour protéger les ventes de vins romains.

Après l'époque romaine, les traces de la viticulture et du commerce du vin dans le sud de la France se perdent. Grâce à la cour papale d’Avignon (1309-1423), le vin du Sud réapparait et participe à l’histoire du monde. Mais pour un cours laps de temps car le pouvoir de Bourgogne retiennent le succès des vins du Sud en instaurant des barrières douanières avec Paris et en l’excluant du commerce avec l’Angleterre.
Après une première reprise à la fin du 17ème siècle, le mildiou et le phylloxéra – comme plus tard dans d'autres régions productrices de vin – détruisent une grande partie des vignes de Provence au milieu du 19ème siècle. La reprise doit son succès à deux choses : à la lutte antiparasitaire – réalisée via les porte-greffes américains résistants au phylloxéra qui furent greffés sur les cépages français – ainsi qu’à la protection juridique des régions d’origine (Appellation d’Origine Contrôlée) à partir de 1936.

La viticulture en Provence


La région viticole des Côtes de Provence a été déclarée région « d’Appellation d'Origine Contrôlée » le 24 Octobre 1977. Elle est de loin la plus grande région AOC du sud de la France. Environ 20 000 hectares font partie de l’AOC, la zone s'étend sur les départements du Var, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône. La plupart des vignobles se trouvent dans le Var, sur la côte méditerranéenne et sur le nord du Massif des Maures. Ici, au cœur de la Provence et aux alentours de Vidauban, vous trouverez le Domaine des Féraud. A l’Ouest se trouvent les appellations Coteaux d’Aix-en-Provence, Coteaux Varois en Provence et Palette. Sur la côte méditerranéenne, à l’Est de Marseille, on trouve les petites appellations de Cassis et Bandol et puis près de Nice, l’appellation de Bellet.

Près de 80% de la production des Côtes de Provence correspond à du vin rosé. Avec environ 150 millions de bouteilles, la Provence est de loin le plus grand producteur de vins rosés en France ce qui représente 40% de la production française et 6% de la production mondiale. 10% de la production de vin en Provence est pour les vins rouges et 5% pour les vins blancs.

Sur les 24 grands crus classés de Provence depuis 1955, 14 d’entre eux sont situés dans la région viticole des Côtes de Provence (« Crus des Côtes de Provence »)


Sols et climats

La viticulture dans la région des Côtes de Provence bénéficie de la douceur du climat maritime. Le turbulent mistral qui souffle près de 150 jours par an, fournit régulièrement de l’air sec provenant de l’intérieur des terres. Le faible taux d'humidité favorise ainsi la bonne santé des vignes et garde à distance les maladies. Le mistral souffle également sur les nuages permettant ainsi au soleil de briller plus de 3000 heures par an, un record en France ! Les sols généralement rocailleux de cette région viticole sont capables de stocker cette chaleur de façon optimale.

La moyenne des précipitations de 600 mm se répartie entre l’automne et le printemps pour permettre une bonne régénération des vignes en hiver et une croissance des plantes au printemps. Les vignes bénéficient d'une floraison précoce et d’un été chaud, ce qui assure une parfaite maturation des baies. C'est pour cette raison que la récolte commence dès fin Août/début Septembre. La chaptalisation (sucrage) du moût est non seulement interdite, elle est pour les vignerons de Provence, un mot profane.

Les vignes de l'appellation Côtes de Provence poussent généralement sur des sols pierreux, maigres et bien drainés, des conditions donc idéales pour produire de bons vins. Cela dit, on distingue deux types de sols fondamentalement différents : les sols calcaires dans le nord et les très vieux massifs de roche de schiste dans le Sud, près de la mer. Au regard des conditions géologiques et géographiques, il existe des terroirs différents au cœur de l’appellation des Côtes de Provence. Des sols calcaires sur les pentes des hauts plateaux et dans le « Bassin du Beausset » ; des pierres rouges, des sols argileux et sableux datant du paléozoïque (il y a environ 60 à 80 millions d’années) dans le cristallin massif des Maures ; granit et sol en ardoise dans le massif rocheux des Maures et jusqu’à la côte ; des sols argileux dans la zone de production de la montagne Sainte-Victoire.


Weinstock-close-271-x-380_web

Les conditions d’attribution de l’appellation Côtes de Provence

Les rosés et rouges des Côtes de Provence – à la fois soumis aux mêmes règles – sont en principe des « cuvées » (mélanges). Cela signifie que différentes variétés de raisins sont soit pressées ou fermentées ensemble ou bien que le produit final de différentes variétés est mélangé ensemble. La composition des cuvées (cuve = fermenteur) est appelée « assemblage » en France. Cette procédure relativement rare en Allemagne, en Autriche et en Suisse est utilisée cependant dans les régions productrices au climat plus chaud afin de produire des vins de grande qualité à partir de mélanges de variétés aux caractéristiques différentes.
Une cuvée « optimale » aura donc meilleur goût que chacune de ses variétés propres. Les vins de Bourgogne et de Bordeaux, de Toscane ou de la région du Rioja sont comme les vins de Provence, des mélanges ou des « cuvées ». La production du Châteauneuf-du-Pape peut nécessiter jusqu’à 13 cépages différents.

Une grande variété de cépages est autorisée pour les vins rosés et rouges AOC. Les cépages principaux sont le Cinsault, le Grenache, le Mourvèdre, le Syrah et le Tibouren. Au moins deux de ces variétés doivent toujours être utilisées. Depuis 2005, la part des principales variétés dans le mélange doit être au moins de 70%, ce chiffre passera à 80% à partir de 2015. La part d’un seul cépage principal ne doit pas dépasser 90%. Les variétés approuvées en tant que « cépages secondaires » avec une part maximale de 40% sont le Barbaroux, le Calitor, le Carignan et le Cabernet Sauvignon. Les cépages Barbaroux et Calitor n’ont cependant pas été plantés depuis 1995 et sont progressivement remplacés par des variétés supérieures.

Un maximum de 10% des cépages blancs est autorisé dans la composition des rosés et des rouges. Ce sont ceux utilisés pour les vins blancs des Côtes de Provence : Clairette, Sémillon, Ugni Blanc et Rolle (Vermentino). Les rendements sont limités à un maximum de 55 hectolitres par hectare. Calculé à partir de la zone de terrain nécessaire pour la vigne – maximum de 2,5 m2 – il y a un maximum de 4000 pieds de vigne par hectare.

La maison des vins aux Arcs

Au cœur des Côtes de Provence, vous trouverez « La Maison des vins Côtes de Provence », le restaurant « La Vigne à Table », le « Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence» et une cave à vin avec plus de 800 vins de la région vendu au prix de la cave. De plus, des cours d'œnologie sont proposés ainsi que des séances de dégustation proposant des vins différents chaque semaine. Dans la boutique de souvenirs, vous pourrez non seulement trouver des produits sur le thème du vin, comme des carafes, des tire-bouchons et autres hygromètres, mais aussi des spécialités de Provence tels que de l'huile, de la confiture, de la marmelade et du miel.

Adresse : RN 7, 83460 Les Arcs-sur-Argens, Tél : 04 94 99 50 20
Horaires d'ouverture : Juillet/Août 10h-20h ; Juin/Sept. Oct. 10h-19h ; autres mois 10h-18h.
Distance : environ. 10 km ou 15mn en voiture du Domaine des Féraud.


Restaurant La Bastide de Magnans

À quelques encablures du Domaine des Féraud, arrêtez-vous et faites une pause dans l'excellent restaurant de Monsieur Boeuf, La Bastide des Magnans. Cela vaut vraiment la peine. Profitez de l'une des meilleures Bouillabaisse de la région ou savourez le menu "Aux Truffes", assis sur la belle terrasse sous les grands arbres. Et bien sûr, complétez votre expérience avec un verre de notre vin du Domaine des Féraud.

Nous vous recommandons de réserver à l'avance car le lieu et la nourriture sont très appréciés par les locaux.

Addresse : La Bastide de Magnans
32 avenue du Marechal Gallieni, 83550 Vidauban, Frankreich +33 4 94 99 43 91


Marmelade et confiture de Gassin

Plus de 450 délicieuses marmelades et confitures maison allant de l'abricot classique à des spécialités plus exotiques comme le caramel, le gingembre ou l'essence de vanille, vous attendent à « La Maison des Confitures » sur la route de Bourrian près du village perché de Gassin. Le village, classé comme l’un des plus beaux villages de France, vous enchantera avec ses maisons couvertes de bougainvilliers, ses ruelles étroites et son magnifique panorama sur les vignobles voisins.

Adresse : 825 Route du Bourrian, 83580 Gassin. Tél : 04 94 43 41 58
Horaires d'ouverture : Toute l’année. Lu-Sa. 9h30-19 h, dim. 10h-13h
Distance : env. 35 km ou 45mn en voiture du Domaine des Féraud.


PICT0475_miellerie-mandard_Draguignan_web

Le miel de Draguignan

A la « Miellerie Manard », on peut non seulement acheter du miel délicieux mais on peut aussi en apprendre davantage sur l’apiculture, la construction d’une ruche ou la récolte du miel. Lors d'une séance de dégustation, on peut apprécier la variété et la richesse des plantes et des fleurs typiques de la région. Plus de 10 types de miel sont disponibles, allant de la châtaigne au romarin ou du thym à la fraise (Miel d'Arbousier). Le miel de lavande et miel de fleurs (Miel de Provence toutes fleurs) ont été récompensés par le « label rouge » garantissant l’excellence de la qualité.

Adresse : Le Mas de Salles, chemin de Saint-Michel, 83300 Draguignan
Tél : 04 94 68 05 10. Rendez-vous par téléphone uniquement.
Distance : env. 20 km ou 35mn en voiture du Domaine des Féraud.


confiserie-azureene_collobriere_web

Les marrons de Collobrière

Au 19ème siècle, des châtaigniers et des chênes lièges ont été largement plantés dans la terre siliceuse du massif des Maures. Les alentours de la Collobrière, en plein cœur du massif des Maures, sont ainsi devenu un centre important pour la production de marrons. On y trouve de nombreuses gourmandises tels que la crème de marrons, les marrons glacés, de la liqueur de châtaigne, de la confiture de marrons et, en été, de la crème glacée de marron disponibles dans la «Confiserie Azuréenne ».

Adresse : 83610 Collobrières. Tél : 04 94 48 07 20
Ouvert tous les jours de 9h30-12h30 et 14 h-18h30
Distance : env. 40 km ou 35mn en voiture du Domaine des Féraud.


DSC_0853_cueillette-du-rocher_web

Libre cueillette à Roquebrune-sur-Argens

Avec pour seul équipement des outils de jardinage et un panier de récolte, la libre cueillette est synonyme de plaisir. Les produits varient selon les saisons, tout est naturel et bio. On décide soi-même quelle salade ou quelles tomates se retrouveront dans notre panier. On paye après la pesée, à la fin de notre récolte.

Adresse : La Cueillette du Rocher, avenue Gabriel Péri-D7, 83520 Roquebrune-sur-Argens. Tél : 04 94 45 57 90
Horaires d'ouverture : Août, tous les jours 9h30-12h30 et 15h30-19h
Septembre/Octobre : du vendredi au dimanche 9h30-12h30 et 15h30-19h
Distance : env. 25 km ou 30mn en voiture du Domaine des Féraud.


tomme-de-Barjols_web

Le fromage de chèvre de Barjols

Martine et André Le Luc élèvent 40 à 50 chèvres sur leurs 9 hectares de terres et produisent avec beaucoup de passion différents types de fromages de chèvre au lait cru. Les animaux vivent dans un environnement naturel idyllique et sont considérés avec humanité. Par exemple, lorsque les chevreaux ont besoin du lait de leurs mères pendant leurs premières semaines de vie, celui-ci n’est pas utilisé pour la production de fromage. La traite a lieu deux fois par jour à 7h30 et à 18 h. On peut rendre visite aux chèvres 2 fois par jour, en fin de matinée et l’après-midi. Les produits peuvent être directement achetés à la ferme ou sur les marchés voisins.

Adresse : La Chèvrerie des Garagaies, Route de Marseille, 83670 Barjols.
Tél : 04 94 77 18 92.
Vente de produits tous les jours de Mars à Décembre : 8h-13h et 15h-20h.
Distance : env. 57 km ou 55mn en voiture du Domaine des Féraud.


FotoliaComp_6239080_WT3HNgZrlnAQlZMko4tmGffXxt1yZmAw_web

Le marché aux truffes d’Aups

Le marché aux truffes a lieu chaque jeudi matin de novembre à février à Aups, la capitale de la truffe du Var. Le quatrième dimanche de janvier – le jour du Diamant Noir – toute la place est embaumée par les odeurs de truffe. Dans chaque restaurant, vous trouverez des menus à base de truffe. Il y a également une exposition où l'on peut tout savoir sur l’univers de la truffe en s’instruisant sur les méthodes plus rare de porcs chercheurs de truffes ou sur les compétions de chiens truffiers.

Adresse : Place Frédéric Mistral et Foyer Romano, 83630 Aups.
Jour de marché de fin novembre à début mars : tous les jeudis de 9h30 à 12h.
Distance : env. 37 km ou 50mn en voiture du Domaine des Féraud.

Schildkroeten_3_webLe village des tortues de Gonfaron

Le village des tortues a été fondé en 1988 et se trouve au bord de la réserve naturelle de « la plaine des Maures ». Son objectif principal est d’assurer la survie et la protection de la seule espèce de tortue locale en France, la « Tortue d'Hermann » (la tortue de terre grecque Testudo hermanni). Abritant environ 1500 tortues de différentes espèces, le village est également équipé d’une clinique venant en aide aux spécimens blessés par des voitures ou par des chiens. Pour 30 € l’année, on peut devenir le parrain d’une tortue qui portera alors notre nom ou devenir bénévole pendant au moins 2 semaines pour aider le village.

Adresse : Quartiers des Plaines, 83590 Gonfaron, Tél : 04 94 78 26 41
Horaires d'ouverture : Mars-Novembre, tous les jours 9h-19h.
Distance : env. 20 km ou 25mn en voiture du Domaine des Féraud.


Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon ou Grand Canyon du Verdon sont souvent considérées comme l'un des plus beaux canyons d'Europe. Long de 30 kilomètres et formé par la rivière du Verdon, le canyon tire son nom de sa couleur vert turquoise étonnante, l'une des caractéristiques distinctives de l'endroit. La partie la plus impressionnante se situe entre les villes de Castellane et de Moustiers-Sainte-Marie, où la rivière a creusé un ravin à une profondeur de 700 mètres à travers la masse calcaire. Au fond du canyon, la rivière Verdon se jette dans le lac artificiel de Sainte-Croix-du-Verdon. Les Gorges du Verdon sont à seulement une heure de route (environ 70 km) au nord de Vidauban. En raison de sa proximité de la Côte d'Azur, le canyon est très populaire auprès des touristes, qui peuvent s'y promener, louer des kayaks pour voyager sur la rivière, ou faire de la randonnée. Les murs de calcaire, hauts de plusieurs centaines de mètres, attirent de nombreux grimpeurs. Vous pouvez visiter les gorges du Verdon toute l'année. Avril à juin et septembre / octobre sont probablement les mois les plus agréables pour les visiter.


DSC_0653_schmetterling_web

La maison des papillons à St. Tropez

Plus de 4500 papillons et coléoptères sont exposés dans la « Maison des Papillons » et ont été recueillis en France par Dany Lartigue au cours des dernières décennies. La variété et la présentation de la collection sont impressionnantes : la plupart des papillons sont exposés sur un fond peint pour montrer leur camouflage dans leur milieu naturel. Ainsi, chaque pièce unique est une véritable œuvre d'art qui a été créée avec beaucoup d'amour et de passion.

Adresse : 9 rue Etienne Berny, Saint-Tropez. Tél : 04 94 97 63 45
Horaires d'ouverture : tous les jours de 10h à 12h et 14h30-19 h, sauf le dimanche.
Distance : env. 38 km ou 50mn en voiture du Domaine des Féraud.


DSC_0757_jardin-mediteranee_rayol-canadel_web

Le jardin botanique de Rayol-Canadel

« Le Jardin de la Méditerranée » est superbement situé sur la côte, juste au sud-est de Rayol-Canadel-sur-Mer. Une promenade nous emmène dans plusieurs jardins illustrant les différentes régions botaniques du monde (Afrique du Sud, Australie, Californie, Chili, Iles Canaries) ainsi que les climats subtropicaux (Mexique, Asie, Nouvelle-Zélande, Amérique du Sud). Il faut environ 1h30 pour réaliser le parcours balisé de 2km. Des visites guidées peuvent également être organisées. Des audio-guides sont mis à la disposition du public dans plusieurs langues. Après l’exploration de la nature, les visiteurs peuvent déguster des menus inspirés des jardins au « café des jardiniers », un restaurant en plein air. Dans la boutique, on trouve des livres et des cadeaux sur le monde de la botanique.

Adresse : Domaine du Rayol, avenue des Belges, 83820 Rayol-Canadel-sur-Mer. Tel : 04 98 04 44 00
Horaires d'ouverture : De février à mi-novembre, tous les jours sauf le dimanche, 9h30-18h30.
Distance : env. 50 km ou une 1h de route de Domaine des Féraud.


chataigne_webLa fête de la châtaigne à La Garde-Freinet

À une époque où l'industrie du liège fut en plein essor, la Garde Freinet fut l'un de ses principaux centres de production. Bien que des chênes lièges y bordent encore ses rues, ce village du «Massif des Maures » avec ses jardins fleuris et ses ruelles escarpées vit désormais de ses vignobles et de ses châtaignes. L ‘événement a lieu en automne, les 3ème et 4ème dimanche du mois d’octobre, on célèbre «la fête de la châtaigne».

Distance : env. 17 km ou 23mn en voiture du Domaine des Féraud.


800px-Plateau_de_valensole1

La fête de la lavande à Valensole

Une excursion un peu plus longue nous amène sur le Plateau du Valensole, situé au beau milieu d'une vallée montagneuse de la Provence aux collines parsemées de champs de lavande, de champs de blé et d'amandiers. Lorsque les champs de lavande se transforment en fleur, ils offrent un spectacle unique, une véritable mer de lilas et de jaune. Le point culminant de l’été a lieu lors de la fête de la lavande, le 3ème week-end de juillet. Le bourdonnement des abeilles venant recueillir le nectar est très impressionnant. Le miel de lavande de Valensole est célèbre tout comme son musée de l’apiculture, « le musée vivant de l’abeille » avec ses 50 colonies. Une distillerie de lavande peut également être visitée sur le domaine de Jean-Paul Angelvin.

Distance : env. 95 km ou 1h40 en voiture du Domaine des Féraud.


Pilz_IMG_2181_web

La fête du champignon de Saint-Trinit

Une fois par an, ce village endormi au pied du Mont Ventoux, se transforme en capitale du champignon avec ses experts et ses collectionneurs. La fête du champignon a lieu tous les ans en octobre avec une exposition de plus de 100 espèces de champignons et un vaste programme pour petits et grands. A proximité se trouve Sault, l’une des six places françaises qui a été répertoriée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez admirer la nature dans toute sa splendeur, surtout en été lorsque le blé et la lavande sont en fleurs.

Distance : env. 185 km ou 2h40 en voiture du Domaine des Féraud.

 

Les commentaires sont fermés.

Domaine des Féraud

Domaine des Féraud – Rosé et vin rouge de Provence

0

Votre panier