Nos Rosés

 

Bienvenue - Notre Équipe - Histoire & Récompenses - Nos Vignes


Elaboration de nos Rosés


Le rosé contribue à la renommée mondiale de la Provence. Le monde international du vin évoque sa conquête triomphale ces dernières années.En France, il représente actuellement 4 bouteilles consommées sur 10, avec une nette tendance à la hausse. On le partage à l'apéritif, en vin festif ou pour accompagner une cuisine saine, légère, estivale, et végétarienne.

Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. Sans tanins, les rosés s’accordent merveilleusement bien avec les aliments stars de l’été : tomates, courgettes, olives, ail, oignons crus piquant, fromages de chèvre et de brebis, menthe fraiche et piment rouge. Quoi de plus délicieux qu’un bon rosé avec une salade croquante ! Frais et désaltérant, il se marie facilement aux grillades de viandes et de poissons accompagnées de leurs légumes de saison.

Les cépages utilisés sont les mêmes que pour les vins rouges, c’est la vinification qui fait toute la différence. Nos rosés AOP sont composés de Syrah, de Cabernet-Sauvignon, de Grenache Noir, de Cinsault et de Rolle/Vermentino, dont  les assemblages donnent des vins frais aux notes d’agrumes, de pêches blanches, de pommes, de poires ou d’amandes fraîches. Il existe trois types d’élaborations différentes, et nous avons choisi de pratiquer les deux premières :

Le rosé de pressurage offre la robe la plus pale : Méthode la plus répandue en Provence, cette technique consiste à presser directement les grappes entières ou éraflées, juste après la vendange. Une fois le jus récolté, il est mis en cuve où la fermentation peut commencer.

Le rosé de macération : Ce type de rosé est élaboré à partir d'une vendange de raisins mise en cuve pour quelques heures avant le début de fermentation afin que les baies libèrent la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Durant cette courte période de cuvaison, les pigments et les arômes contenus dans la pellicule du raisin vont imprégner le jus et le teindre lui donnant sa couleur rosé. On presse alors le moût pour séparer la partie solide (peau, pépin) du jus que l'on met seul à fermenter à basse température pour préserver au maximum les arômes. 

Le rosé de saignée : Ce rosé est obtenu à partir d'une vendange mise en cuve destinée à produire du vin rouge. Après quelques heures de macération en cuve, on libère une partie du jus contenu dans la cuve et qui a déjà pris une teinte rosée, pour le vinifier à part. Le reste de la vendange est laisseé dans la cuve initiale afin de produire du vin rouge.


La Vendange

Idéologiquement, on pourrait penser que les vendanges manuelles sont toujours préférables et que la machine ne pourra jamais remplacer la précision de l’homme. Mais ce n'est pas aussi simple que ça...  Chez Féraud, nous faisons le choix d'une vendange qualitative.

En effet, afin d'éviter les risques d'oxydation et de fermentation, les rosés doivent être vendangés aux heures les plus fraiches de la journée. Le choix de la machine à vendanger nous permet de travailler la nuit. Cela permet une économie d’énergie considérable pour refroidir les récoltes, et évite ainsi que les raisins ne s’altèrent, ce qui nuirait aux arômes et à la couleur du vin.


L’égrappage

Le raisin à peine vendangé, la première étape de la vinification commence par l’égrappage. Les grains sont séparés de leurs rafles pour ne pas donner un goût d’herbe et un tanin amer, ce qui est inenvisageable pour nos Rosés.

entrappen_DSC_0459_web

A la pointe de la technique, notre machine Delta Vistalyis trie aussi les raisins en douceur et les ouvre de façon à pouvoir extraire leur jus et leurs pigments.


Le pressurage

Le pressurage et la séparation des peaux de la chair du raisin, nécessitent une expertise minutieuse afin d’éviter la libération des arômes de plantes contenus dans les pépins. Seuls ceux des fruits doivent être libérés. Nous utilisons le procédé exclusif de pressurage sous gaz inerte Bucher Inertys afin que 100 % des moûts pressés soient protégés de l’oxydation, préservant ainsi la finesse des saveurs et des couleurs des jus.


La clarification & l'élevage

La clarification se déroule dans des cuves en acier inoxydable. Les résidus indésirables et les peaux se déposent en sédiments au fond du réservoir. C’est maintenant le temps de la fermentation où le raisin se transforme en vin. Cette transformation naturelle du sucre en alcool s’opère grâce à la levure naturelle existante sur la peau de raisin ou avec l’ajout de levures sélectionnées.

Pour préserver les arômes de fruits et la fraîcheur du vin dans leur totalité, nous élevons nos Rosés dans des cuves inox thermo-régulées.

Seul l’Arômes des Maures, notre rosé de garde en édition limitée, est vinifié en barriques pendant quatre mois. Il fait perdurer une ancienne tradition de notre Domaine, aboutissant à un rosé gastronomique d’exception, sans perte de fraîcheur, ni boisé, à apprécier toute l’année.


L'assemblage

Veritable travail d’orfèvre et de dégustation, l'assemblage est le mariage des différents vins jusqu’ici conservés dans leurs contenants respectifs. C’est le moment précis où se dessinent la complexité, la richesse des saveurs et l’identité de nos cuvées : Roberta, Prestige, Arômes des Maures et Pur-Été.


L’embouteillage

Enfin, quand le vin est prêt, soit six mois après la récolte, nous opérons une ultime filtration indispensable avant d’embouteiller nos vins au domaine dans des conditions hygiéniques draconiennes.


Notre Brut « Méthode Provençale »

Notre pétillant, Annrosé, est élaboré à partir d'une cuvée de nos meilleurs Rosés. Comme en Champagne - après la « méthode traditionnelle », la fermentation se développe en bouteille.
Deux choses font de notre Annrosé un effervescent particulier aussi léger, naturel et digeste que possible :

Contrairement à la méthode traditionnelle, nous avons choisila « Méthode Provençale » où nous n'utilisons pas de sucre pour la seconde fermentation en bouteille. Nous nous servons du moût de la cuvée de base, que nous conservons congelé avant de l'embouteiller, à la place d'une « liqueur de tirage » pour la fermentation en bouteille.  Puis notre pétillant est un Brut Nature, car nous n'ajoutons aucun sucre après le "dégorgement". Un autre terme pour Brut Nature est « Zéro dosage ».


En savoir plus sur le domaine:

Bienvenue - Notre Équipe - Histoire & Récompenses - Nos Vignes

Vous aimez nos vins? Heureux de partager!

Les commentaires sont fermés.

Domaine des
Féraud
0

Votre panier